Les principaux corps énergétiques de l’être humain

7 chakras, corps énergétiques, aura, autothérapie chakraïque (reiki...), muladhara, svadhisthana, manipura, anahata, vishuddha, ajna, sahasrara, rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet, blanc.

Le corps éthérique

Il est le plus proche du corps physique.  Il enveloppe le corps physique à quelques centimètres de celui-ci.  Il est le bouclier de protection du corps physique, il le protège contre les agressions extérieures.  Un affaiblissement du corps éthérique, des trous, des déchirures peuvent apparaître dans ce bouclier et rendre le corps physique vulnérable aux agressions extérieures provoquant l'apparition de la maladie.

Le corps éthérique est la réplique du corps physique, il représente un champ électromagnétique qui le recouvre et le protège.  Il s'étend de 2 à 5 cm du corps physique.  Une blessure de ce corps laissera le corps physique sans protection et donc sujet aux maladies.  C'est pourquoi il est important en cas de problème de réparer aussi le corps éthérique et pas seulement le corps physique.

Les chakras appartiennent au corps éthérique.

Ils sont en forme d'entonnoir et leur rayonnement est en moyenne d'une dizaine de centimètres au delà du corps éthérique pour un diamètre à peu près égal.

Ces entonnoirs sont animés d'un mouvement rotatif et, selon le sens de rotation, ils canalisent les énergies vers l'intérieur ou vers l'extérieur.

Les sens de rotation sont inversés chez l'homme et chez la femme selon le principe de complémentarité yin et yang.

Le corps astral

Il épouse le corps éthérique en une fine brume, délicate, mouvante et irisée.  Ce n'est que lorsque l'on a fait un long travail de structuration de son corps astral que l'on peut en définir les contours avec plus de précision.  Le corps astral est le siège des émotions et cela se répercute directement sur notre caractère.  Lorsque l'on a une parfaite maîtrise de ses émotions, le corps astral peut émettre un rayonnement à plusieurs mètres autour du corps physique.

Maîtriser ses émotions signifie que l’on apprend à connaître son corps astral afin de détecter immédiatement les taches grises ou brunâtres qui viennent souiller ce corps délicat lorsque nous sommes sous l'emprise de la colère, des soucis ou de la peur.

C'est le corps astral qui donne à chacun sa perception du monde et la vision qu'il en a.

Il permet de se faire une idée juste des choses, des situations et des gens.

C’est là aussi que des blessures importantes peuvent engendrer de sérieux problèmes.

Il possède une grande activité pendant notre sommeil, car le corps mental endormi le laisse s'exprimer.

Le rêve est en fait une forme de voyage astral.  La porte des émotions se trouve au niveau du Chakra du Plexus Solaire.

Le corps mental

Moins dense que les deux corps précédents, le corps mental est aussi plus volumineux.  Lorsque l'on en a une bonne maîtrise il peut atteindre plusieurs mètres.  Sa fréquence vibratoire est plus élevée.  Il est le siège de la pensée, de l'imagination, du savoir inné et acquis.

D'un aspect opaque, laiteux et souvent grisâtre, le corps mental peut s'illuminer de couleurs vives lorsque l'on atteint les plus hauts degrés de la connaissance spirituelle.

Le corps mental est une zone de synthèse primordiale : les informations qui proviennent du plan physique sont presque toujours filtrées et déformées lors de leur passage dans le corps astral sous l'influence des émotions mal maîtrisées.

C'est ainsi que les informations qui arrivent au corps mental, siège de la pensée rationnelle, sont bien interprétées rationnellement, mais sur des bases fausses.

L'esprit propose alors au corps des solutions inadaptées provoquant des erreurs d'appréciation ou de comportement ou des phénomènes de rejet vis à vis de soi selon le principe qui dit que l'on fait son malheur soi-même.

La pensée rationnelle ne peut proposer des solutions adaptées que sur des bases exactes.  C'est pourquoi il est nécessaire de bien savoir traiter le plan émotionnel, car c'est dans le corps mental que se fait la rencontre entre les informations qui montent du corps physique et celles qui proviennent des zones supérieures, c'est à dire du corps causal.  C'est ainsi que s'organise la pensée rationnelle, l'imagination et la créativité, sur des bases exactes fertilisées par un apport spirituel.

 Le corps causal

Réduit à la portion congrue quand on ne connaît pas l'éveil spirituel, le corps causal peut avoir des dimensions gigantesques et rayonner à plusieurs kilomètres autour de l'individu lorsque celui-ci a atteint les plus haut degrés de la spiritualité.

Sa fréquence vibratoire est la plus élevée de tous les corps énergétiques qui composent l'aura.  Il est le réceptacle des énergies cosmiques et du savoir universel.

Ces flux irriguent tous.  C'est grâce au développement du corps causal que l'on peut atteindre un haut degré de sagesse, d'amour et de bien-être.

Le corps causal, représente le "soi", relié à l’universel.   C'est ici que se manifeste notre "karma".

C'est ici aussi que l'on peut se brancher sur la connaissance universelle.

 

7 chakras, corps énergétiques, aura, autothérapie chakraïque (reiki...), muladhara, svadhisthana, manipura, anahata, vishuddha, ajna, sahasrara, rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet, blanc.