3. Beech - Hêtre - (Fagus sylvatica)

1 aigremoine, 2 tremble, 3 hêtre, 4 centaurée, 5 plumbago, 6 prunier, 7 bourgeons de marronnier blanc, 8 chicorée, 9 clématite, 10 pommier, 11 orme, 12 gentiane, 13 ajonc, 14 bruyère, 15 houx, 16 chèvrefeuille, 17 charme, 18 impatience, 19 mélèze, 20 muscade, 21 moutarde, 22 chêne, 23 olivier, 24 pin, 25 marronnier rouge, 26 hélianthème, 27 eau de roche, 28 scléranthe, 29 ornithogale, 30 châtaigner, 31 verveine, 32 vigne, 33 noyer, 34 violette, 35 marronnier blanc, 36 avoine, 37 églantier, 38 saule, 39 rescue.

Le hêtre dit :

« J'ai besoin de voir plus de bien et plus de beauté dans tout ce qui m'entoure.  Même si le négatif se révèle à l'évidence, j'ai besoin d'y voir le positif qui me gagne peu à peu.  Je ressens ce besoin pour être plus tolérant, plus indulgent et plus compréhensif vis à vis de ceux qui empruntent des chemins différents ».

Le potentiel positif du Hêtre est la tolérance et un sentiment d'harmonie et de compassion envers les autres.  Le hêtre positif sait discerner le bon chez les autres malgré leurs imperfections.

Le hêtre est destiné à ceux qui désirent être plus compréhensifs envers tout individu et toute chose pour atteindre la perfection finale.

Le Hêtre convient à ceux qui ne cessent de tout critiquer, à ceux qui se montrent intolérants à l'égard des faiblesses des autres et qui sont incapables de faire la part des choses.  Ces personnes sont arrogantes et aisément irritées par les manies et habitudes des autres.  Elles sont convaincues d'avoir toujours raison et que tous les autres ont tort.

le hêtre est critique, hypercritique, intolérant, caustique, irritable, arrogant et il n’accepte pas les différences.  Il veut que les autres soient parfaits et il utilise la critique pour les faire changer.  Il manque d'objectivité.  Il refuse de reconnaître ses propres fautes même si elles sont évidentes.

Le hêtre  regarde la paille qui se trouve dans l'œil de l'autre et pas la poutre qui se trouve dans le sien.  Il est rempli de préjugés.  Il est intolérant et il a la manie d'exclure de son entourage toutes les personnes qui ne cadrent pas parfaitement à ses idées.

Potentiel après transformation : bonne ouverture d'esprit.

Beech se meut dans la société en suivant un modèle culturel, esthétique, social et civil bien précis.  La moindre dérogation de la part des autres humains vis-à-vis de ce modèle idéal, déchaîne chez lui des sarcasmes, de la cruauté, de l’exclusion ou la condamnation au travers d'un jugement sans appel.

L'antipathie, l'indifférence, le négativisme, le criticisme en sont les caractéristiques.  Son hypersensibilité est très active mais principalement neurosensorielle et froide.  Il fait en sorte de s'irriter et de s'incommoder de l'erreur d'autrui.

Il tend à l'isolement, né de l'intolérance soit à l'égard de la conscience civique médiocre, soit à l'égard de la vulgarité, la laideur, l'ignorance et combien d'autres choses retenues comme inférieures.

Nous relevons ici une adhésion à un modèle rigide mais absolument sévère et formel, qui finit par dénoncer exclusivement les aspects négatifs de toute expérience.

L'hyper criticisme, à la longue, peut procurer des troubles dans le domaine gastro-intestinal.

Ces personnes qui sont transférées à cause du travail dans une autre aire géographique, où les conditions économiques sont précaires, hostiles, peu accueillantes peuvent développer ultérieurement dans un milieu petit-bourgeois tranquille et sûr, l'intolérance à l'égard de ceux qui traversent, maintenant, leur propre ancien calvaire.

Il en est de même de la classe noble qui tente de conserver d'anciens privilèges, qui ne sont plus soutenus par aucune reconnaissance sociale et dont les membres ne se sont pas intégrer culturellement dans les temps actuels.

Bach par la décoction des rameaux exprime les qualités du couple planétaire pour comprendre les situations et opérer un diagnostic lucide entre la tolérance et l'amour universel tout en donnant de la confiance, du courage et de l'estime.

La forêt de hêtres ombragée devient dans l'harmonisation la calme et rassurante protection de toutes les diversités et composantes de l'unité.