23. Olive - Olivier - (olea europaea)

1 aigremoine, 2 tremble, 3 hêtre, 4 centaurée, 5 plumbago, 6 prunier, 7 bourgeons de marronnier blanc, 8 chicorée, 9 clématite, 10 pommier, 11 orme, 12 gentiane, 13 ajonc, 14 bruyère, 15 houx, 16 chèvrefeuille, 17 charme, 18 impatience, 19 mélèze, 20 muscade, 21 moutarde, 22 chêne, 23 olivier, 24 pin, 25 marronnier rouge, 26 hélianthème, 27 eau de roche, 28 scléranthe, 29 ornithogale, 30 châtaigner, 31 verveine, 32 vigne, 33 noyer, 34 violette, 35 marronnier blanc, 36 avoine, 37 églantier, 38 saule, 39 rescue.

L’olivier dit :

« J'ai beaucoup souffert, moralement et physiquement.  Je suis si las, si épuisé que je me sens incapable du moindre effort. »

Potentiel après transformation : retour d'énergie et de vitalité.

La vie quotidienne est pour eux une lourde tâche, qui ne comporte aucun plaisir.

L'olive s'adresse à ceux qui se sentent épuisés physiquement et moralement après une longue période éprouvante due à des problèmes personnels, à une période d'étude ou de travail intense, à une longue maladie ou après avoir soigné un malade pendant longtemps.

L'olive se caractérise par l’épuisement qui conduit au bord des larmes lorsque toutes les réserves d'énergie viennent à manquer et que tout devient un effort.  Ces personnes se fatiguent aisément et se désintéressent du travail ou des loisirs qu'elles aimaient auparavant.  Elles éprouvent un grand besoin de sommeil.

Le potentiel positif de l'olive est la restauration de la force, de la vitalité et du goût de vivre. Le type Olive positif n'épuise plus ses réserves de force mais se montre à l'écoute des besoins de son corps.  Il est capable de garder l'esprit tranquille même lorsqu'il est contraint à l'inactivité.

Olive indique l’épuisement, que tout devient effort, que l’on est au bout du rouleau.  La personne ne sait plus où puiser son énergie.  Elle a besoin d'un bon coup de pouce pour pouvoir recharger ses batteries.

Olive non harmonisé fonde sa vie sur le travail, le caractère pratique, l'engagement.  Cette personne ne veille pas au rythme sain de sa journée, elle néglige son alimentation, elle s'active sur mille choses en même temps, elle s'occupe de personnes chères qui sont en difficultés.

C'est comme si Olive avait outrepassé un seuil et qu'il ne réussissait plus à se recharger : ni par le repos, ni par la lecture; ni par ses anciens idéaux.  Rien maintenant ne l'attire.  Il a une énorme douleur dans le dos et beaucoup de fatigue.

Même le corps est épuisé : les reins, l'intestin et les rythmes de la respiration sont altérés.  Il a de l'anémie avec des tendances inflammatoires des muscles et des voies urogénitales.

Nous nous trouvons donc devant un être humain qui n'est pas dépressif.  Il est épuisé et, en tant que tel, il refuse toute possibilité ultérieure de participer à la vie de manière active.