28. Sclerantus - Alène - (Scleranthus annuus)

1 aigremoine, 2 tremble, 3 hêtre, 4 centaurée, 5 plumbago, 6 prunier, 7 bourgeons de marronnier blanc, 8 chicorée, 9 clématite, 10 pommier, 11 orme, 12 gentiane, 13 ajonc, 14 bruyère, 15 houx, 16 chèvrefeuille, 17 charme, 18 impatience, 19 mélèze, 20 muscade, 21 moutarde, 22 chêne, 23 olivier, 24 pin, 25 marronnier rouge, 26 hélianthème, 27 eau de roche, 28 scléranthe, 29 ornithogale, 30 châtaigner, 31 verveine, 32 vigne, 33 noyer, 34 violette, 35 marronnier blanc, 36 avoine, 37 églantier, 38 saule, 39 rescue.

L’alène dit :

« Je n'arrive pas à prendre une décision lorsque deux options se présentent à moi.  Je n'y arrive pas parce que chacune d'elle, à son tour, me semble être la meilleure.  Je souffre de cette indécision. »

Ce sont des personnes habituellement tranquilles qui supportent seules leurs difficultés et ne sont pas enclines à en discuter avec les autres.

Potentiel après transformation : conservation de son équilibre intérieur.

L'alène convient aux personnes indécises, celles qui ont du mal à prendre une décision, lorsqu'elles sont confrontées à un choix entre deux possibilités.  Elles manquent d'équilibre et d'assurance.  Leur tempérament de girouette les fait sauter du coq à l'âne dans les conversations.  Leurs humeurs sont faites de hauts et de bas.

Elles éprouvent des sentiments extrêmes de joie, de tristesse, d'énergie, d’apathie, d'optimisme, de pessimisme, de rires, de pleurs.  Il n'est pas toujours possible de compter sur cette personne en raison de son indécision.  L'alène est recommandée aux enfants qui ont le mal des transports.

Le potentiel positif de l'alène est la certitude, un caractère décidé, faisant preuve d'assurance et d'équilibre en toutes circonstances.  L’alène positive est capable de prendre des décisions rapides et d'agir vite lorsqu'il le faut.

SCLERANTHUS, c’est l’indécision et l’incertitude dans le choix entre deux possibilités. Ce sont les sautes d'humeurs et le caractère instable car on saute du coq-à-l'âne.  C’est une insatisfaction associée à l'incertitude et à la difficulté de raisonner méthodiquement.  C'est soit tout noir, soit tout blanc.

Ces personnes ont besoin de trouver leur point d'équilibre pour pouvoir avancer sans chanceler.  Leur entourage a de la peine à les suivre car une personne sera donnée comme quelqu'un de super un jour et le lendemain elle deviendra une personne avec tous les défauts du monde. C'est un remède qui est souvent très utile pendant les grossesses.

Cette plante fut choisie par Edward Bach pour ceux qui sont hésitants, toujours en conflit entre deux directions opposées à prendre.  Ces personnes n'avancent pas directement, mais elles se dirigent en fonction de stimuli externes : en avant puis en arrière, à droite puis à gauche.

L'humeur change souvent et donc l'état physiologique alterne avec des phases contraire : boulimie, anorexie, diarrhée, constipation...  Les idées et les projets cheminent toujours en double : s'il se propose de faire quelque chose, à peine l'a-t-il décidé que la solution opposée se présente à lui mais ensuite il la change de nouveau et une fois encore.

Le manque d'équilibre actuel pourrait être dû à un immobilisme passé paralysant.  Son obstination à ne pas vouloir d'aides, à ne pas chercher de conseils, n’est pas une solution pour ses peurs et pour ses conflits.