35. White Chestnut - Marronnier blanc - (aesculus hippocastanum)

1 aigremoine, 2 tremble, 3 hêtre, 4 centaurée, 5 plumbago, 6 prunier, 7 bourgeons de marronnier blanc, 8 chicorée, 9 clématite, 10 pommier, 11 orme, 12 gentiane, 13 ajonc, 14 bruyère, 15 houx, 16 chèvrefeuille, 17 charme, 18 impatience, 19 mélèze, 20 muscade, 21 moutarde, 22 chêne, 23 olivier, 24 pin, 25 marronnier rouge, 26 hélianthème, 27 eau de roche, 28 scléranthe, 29 ornithogale, 30 châtaigner, 31 verveine, 32 vigne, 33 noyer, 34 violette, 35 marronnier blanc, 36 avoine, 37 églantier, 38 saule, 39 rescue.

Le marronnier blanc dit :

« Je ne parviens pas à chasser de mon esprit des pensées, des idées ou des modes de raisonnement que je n'aime pas.  Surtout lorsque le peu d'intérêt que je porte aux choses présentes leur laisse la porte ouverte.  Ces envahisseurs me harcèlent.  Si je parviens à rejeter ses pensées perturbantes, elles reviennent toujours après quelques temps, au point de m'imposer une véritable torture mentale. »

La présence de pensées déplaisantes chasse la paix de l’esprit et on ne peut plus se concentrer sur le travail ou la tâche du jour.

L'inquiétude est remplacée par la certitude d'obtenir un résultat positif.

Le marronnier blanc est destiné à ceux qui ne peuvent s’empêcher d’entrer dans leur esprit des pensées, des idées ou un mode de raisonnement qu’ils ne désirent pas.  Et cela généralement à des moments où leur intérêt pour le présent n’est pas assez fort pour occuper pleinement leur esprit.

Le marronnier s'adresse aux préoccupations incessantes qui semblent incontrôlables.  Les personnes qui souffrent ne parviennent pas à se défaire de disputes ou de moments tristes et ne cessent de les revivre dans leur tête.

La rumination ainsi que les pensées obsédantes et harcelantes tournent en rond comme un disque rayé, troublant l'esprit et conduisant à la fatigue ou à la dépression.

Il est difficile de se concentrer pendant la journée, ou de dormir la nuit.  La personne qui en souffre peut donc paraître inattentive ou ne pas répondre quand on lui parle.

Le potentiel positif du marronnier est la paix de l'esprit.  Les idées sont claires et, devenu maître de ses pensées, la personne peut s'appliquer à réfléchir de façon constructive afin de résoudre ses problèmes.

WHITE CHESNUT, ce sont les idées fixes, l’anxiété qui se transforme en pensées harcelantes, obsédantes, en une cause d'insomnie.  C’est celui qui ressasse et rumine les événements.

Potentiel après transformation : état d'esprit équilibré.

White chestnut est indiqué à ceux qui ne peuvent empêcher les pensées, les idées ou les arguments indésirables dans leur esprit.  Ceux-ci semblent tourner en rond dérangeant la paix de leur esprit et leur concentration.

Bach choisit la fleur de cet arbre pour harmoniser des états mentaux de ruminations et de réflexions sans fin.  La personne non harmonisée est tourmentée par des pensées récurrentes qui l'envahissent comme une nuée de parasites.

Elle souffre de difficultés énormes à se relaxer, à débrayer, à s'abandonner au sommeil.  Certaines n'arrivent pas à s'endormir, se retournant dans leur lit avec l'esprit éveillé, retenus par des obsessions centrées sur l'épreuve à affronter le lendemain, sur le travail à développer qui arrive à échéance ou sur ce qui a vraiment été dit à la personne avec qui elle a discuté la veille.

Autrement, nous avons le type qui dort bien jusqu'aux premières heures de la matinée, moment où il s'éveille en se tourmentant sur la destinée amère qui plane inévitablement sur son futur.

Même durant la journée, notre marronnier blanc non harmonisé est saisi par des pensées obsessionnelles, des contraintes intellectuelles, des manies.

Le présent compte moins, l'attention est continuellement distraite du ici et maintenant pour se rendre entre le passé et le futur où triomphe la sphère cérébrale au préjudice du sentiment et de la volonté.

L'âge prépubertaire, quand le Je devait s'immerger a été violé de quelque manière sans réussir à pénétrer pleinement dans la vie.  Un intellectualisme précoce a sûrement aggravé cet état des choses, mais aussi une inquiétude au sujet de sa parfaite réussite.

L'ambiance pédagogique a contribué à la dépersonnalisation de cet être qui a une activité cérébrale anormale, dont le sentiment et la volonté ne réussissent plus à venir à bout.  Le mal de tête, le mal de dos, les douleurs cervicales peuvent être présentes.